Les dernières

J'expose au festival de Montier en Der du jeudi 16 au dimanche 19 novembre.

J'y présente des images où les animaux sauvages et leur milieu de vie se partagent la vedette. Pas de gros plans, donc, mais des "paysages habités". L'expo est intitulée "montagne animale", et un livret de 40 pages est édité à cette occasion (12 €).

 Pour mon plus grand plaisir, un chat forestier s'aventure à découvert pour une séance de chasse aux campagnols.

Bigorre, mi décembre 2017.

Les forêts sauvages sont toujours habitées, même discrètement. Surtout discrètement.

Bigorre, fin décembre 2017

le froid fait des dessins...

Bigorre, début janvier 2018.

A la recherche d'insectes, un tichodrome inspecte la paroi rocheuse.

Bigorre, mi-janvier 2018.

Sous la pression de chasse insensée que subit la vallée, les animaux deviennent des fantômes nocturnes, tel ce renard sous la lune.

Bigorre, fin janvier 2018.

Il semble que nous ayions un vrai hiver cette année...

Bigorre, début février.

Il fait encore sombre au petit matin. Les chevreuils rentrent se gîter à couvert car c'est jour de chasse (comme tous les jours depuis septembre...).

Bigorre,  mi-février 2018.